Actualités

Beau texte de notre pianiste David

Quelles drôles de vies, Quelles drôles de vies ? Quelles drôles de vies !

Voici donc un spectacle plein d'énergie, un spectacle qui a gagné !

Parmi des notes en pagailles, ont été entendues de belles et chaleureuses voix comme qui dirait des voix bien plus qu'inactives. Merci Marie-Pierre !

Voici le temps de mettre tout cela en conserve, tout était bon, ma foi, comme un bon paté de "voix", parmi le public sûr qu'au moins un, une ou deux auront été ... "épatés" !

Pages